• Facebook Black Round
  • Instagram Black Round

© 2019.bijoubolieu.com

Démarche photographique

 

Par l’art de la photographie, je mets en lumière ce qui magnifie mon quotidien et désire transmettre cette beauté aux gens qui regardent mon travail. Capter le réel avec poésie, le modeler pour ainsi le faire rayonner à travers une œuvre réfléchie.

Je regarde un paysage comme l’on regarde un être humain; avec sa personnalité, et les histoires qu’il a à me raconter. Tout comme dans chaque être se trouve l’empreinte de son territoire. 

Je piste l’image dans mon quotidien et dans les lieux qui m’enveloppe. Chaque chose, être, structure est, selon moi, valable et intéressant devant l’appareil.

 

Pour mes photographies en nature je pars seule, je privilégie un tête-à-tête. Cela me permet d’oser regarder mon sujet sur plusieurs facettes, de me donner le droit à la curiosité et faire naître une liaison entre lui et moi. La contemplation provoque ce lien de communion qui me permet d’apprivoiser ce qui émane des structures naturelles et humaines se trouvant devant ma lentille.

 

L’art de la photographie est pour moi un temps d’arrêt. Doucement, j’approche mon sujet et je capte ses possibilités. C’est un échange ou je tente de saisir sa beauté, sa spécificité, d’entendre ce qu’il a à me raconter, d’écouter son témoignage.

 

Après une prise de vue, je choisis une image où réside une histoire. J’ai un grand désir de fusionner son essence avec ma sensibilité. J’apporte la troisième dimension à l’aplat habituel de la photographie à l’aide de manipulations physiques. Dans ma pratique, j’ai besoin de jouer avec une direction qui crée une perte de contrôle (en laissant parler la matière) et balancer avec une maitrise complète (en peaufinant une technique). J’explore le transfert d’image sur bois, céramique, écorce d’arbre, objet recyclé, etc. La matière sur laquelle est apposée l’image, le côté aléatoire de cette technique apportent une singularité à l’oeuvre. J’ai aussi l’ambition d’avoir plus de contrôle sur mon art et pour se faire j’ai imaginé mes oeuvres photographiques miniaturisées et encapsulées sous le verre. Le paysage devient un bijou à avoir sur soi. L’histoire derrière l’image qui voyage.

  

La photographie est mon moyen d’appropriation d’un territoire physique et intérieur, une base. Je me laisse guider par ce qui est là. Je bouge autour de ce que je tente de saisir, comme une danse. Cultiver le respect envers la nature et la création, car je crois que tous mes sujets et mes oeuvres m’apprennent à diminuer mes craintes face au majestueux passage du temps et  mon propre effacement.